La joie est sans doute le mot qui résume le mieux Séville. La ville de presque 3000 ans d’histoire séduit les visiteurs par le style de vie de ses habitants ouverts et accueillants, qui savent profiter de la vie.
Séville se caractérise également par ses rues magiques, des coins chargés d’histoire qui lui donnèrent sa personnalité si particulière. Différents peuples vécurent dans les quartiers de la ville. Chacun y laissa une empreinte que les Sévillans tiennent à conserver. Ces différents héritages ont formé au fil des siècles le patrimoine culturel et artistique de Séville, que l’on peut admirer à travers les monuments, les rues, les fêtes, la gastronomie et les musées.
Le climat constitue l’un des attraits de Séville les plus appréciés par les visiteurs. La ville offre 300 jours d’ensoleillement par an, ce qui explique pourquoi les Sévillans aiment tant vivre dans la rue. La Semaine Sainte et la Feria de Abril constituent deux des festivités les plus importantes du monde. Elles reflètent une passion sous deux aspects opposés, la joie et la douleur, vécues avec la même intensité. Le flamenco, classé au Patrimoine immatériel de l’Humanité par l’UNESCO et né à Séville, est présent dans chaque coin de la ville. Sa gastronomie exceptionnelle est une référence internationale. Elle s’exprime elle aussi dans la rue, sous forme de tapas. Cette habitude démontre également que les Sévillans savent profiter de la vie et qu’ils aiment partager de bons moments avec les autres.
En résumé, Séville est une ville qui vit toute l’année, à travers ses offres permanentes en termes de culture, de musique, de sport et de loisirs. Elle peut être visitée toute l’année. Les visiteurs y découvrent le véritable charme de la ville, résumé en quelques mots : À Séville, on adore les gens! – We love people!

Séville se caractérise par ses nombreux monuments. S’il fallait en choisir un seul pour représenter la ville, ce serait la Giralda. Cette tour est surplombée par le Giraldillo, une girouette située à plus de 100 mètres de hauteur. En bas se trouve la plus grande cathédrale gothique du monde.

Les rives du Guadalquivir présentent des constructions éblouissantes telles que la Tour de l’Or, construite au XIIIe siècle comme une partie du système de défense de la ville. La Place du Triomphe, avec les Archives générales des Indes, illumine le chemin jusqu’à l’Alcazár de Séville, le plus ancien palais royal d’Europe utilisé de nos jours.

Ne manquez pas de vous perdre dans le quartier de Santa Cruz, un labyrinthe de petites rues étroites, de places et de cours à la végétation abondante. Sortez par les jardins de Murillo et vous arriverez à la Plaza de España, entourée par le Parc de María Luisa, l’un des plus beaux exemples de l’architecture régionaliste et symbole de l’Exposition ibéro-américaine de 1929.

Ne quittez pas la ville sans voir la plus grande structure de bois du monde, le Metropol Parasol (Les Champignons), conçu par l’architecte berlinois Jürgen Mayer. Construit avec plus de 3000 pièces de bois, cet espace comprend un musée de vestiges romains (l’Antiquarium), un marché de gros, une place élevée et une passerelle-mirador avec un bar et un restaurant où faire une pause tout en admirant Séville à 360º.

Séville est située sur la première ligne de chemin de fer à grande vitesse ayant été construite en Espagne. Vous pourrez arriver à la gare de Séville -Santa Justa- en train à grande vitesse depuis Cordoue, Madrid, Saragosse et Barcelone par la ligne AVE nord-est / sud-ouest et depuis Malaga par les trains AVANT.

Une fois à Séville, vous pourrez choisir entre deux possibilités originales de parcourir la ville. La voiture à cheval constitue l’option la plus classique. Il existe plusieurs arrêts officiels dans le centre-ville. Les voitures à cheval peuvent aussi venir vous chercher à votre hôtel ou où que vous soyez dans la ville. Vous pourrez aussi opter pour une promenade en bateau sur le Guadalquivir, d’où vous apprécierez les vues sur les monuments situés à proximité du fleuve. Les bus touristiques qui partent de la Tour de l’Or sont également à votre disposition.

La ville offre des services de bus municipaux, métros, tramways et taxis. Mais vous pourrez aussi visiter Séville à vélo, par les 140 kilomètres de pistes cyclables.

L’Alameda de Hércules, parc public le plus ancien d’Europe, constitue également la zone de loisirs des jeunes le plus populaire de la ville. Il s’agit d’un grand espace piéton aux nombreux bars et restaurants très variés, fréquenté en particulier par les touristes et les étudiants étrangers.

Découvrez le “Quai de New York” d’où partaient autrefois les bateaux vers les Etats-Unis.

Il s’agit d’une large promenade fluviale rénovée récemment, qui comprend des kiosques et des tables de pique-nique. Les chaises longues à côté du fleuve et l’ambiance détendue attirent de plus en plus de gens. C’est sans aucun doute l’un des endroits les plus à la mode de Séville.

Vous pourrez continuer jusqu’au “Quai des Délices” qui propose de nombreux loisirs, comme l’aquarium de Séville, la grande roue et les séances de cinéma en plein air en été, sur les rives du Guadalquivir.

La gastronomie de Séville est aussi riche que variée. Elle propose des recettes d’autrefois ayant été transmises de génération en génération, qui mêlent cuisine traditionnelle et moderne, et de délicieux plats, qui en font une gastronomie de premier choix.

À Séville vous pourrez trouver tout type de restaurants de grande qualité, proposant de la cuisine nationale ou internationale. Cependant, la véritable identité de la gastronomie sévillane réside dans la dégustation de tapas, connue sous le nom de tapeo.

Pour bien connaître cette tradition il faut goûter de nombreuses tapas offertes dans les bars et les tavernes de la ville.

Les poissons frits -pescaíto frito-, sont incontournables, en particulier les anchois, les puntillitas et la marinade de chien de mer. Le tapeo ne consiste pas seulement à boire et à manger, c’est également une pratique sociale, dont le protocole a été analysé en profondeur par les connaisseurs : il est nécessaire d’harmoniser les saveurs sur une échelle d’intensité et d’espacer les moments de dégustations.

Les vins constituent les meilleurs alliés des tapas, en particulier ceux de Xérès, le Manzanilla ou l’Amontillado. Cependant, en raison de la chaleur, la bière fraîche est vivement recommandée. Et si votre escapade d’été se limite à Séville ne manquez pas son gaspacho, un mélange de pain, d’eau, de tomate, de poivrons, de vinaigre et d’huile d’olive servi dans un verre, ou une assiette s’il est accompagné de garniture.

Faire du shopping à Séville est incontournable. Vous trouverez des magasins nouveaux, des chaînes internationales, de la haute couture et des marchés traditionnels dans les rues Sierpes, Tetuán et leurs alentours. L’activité commerciale est très développée à Séville. Elle est basée sur les traditions artisanales, en particulier la céramique et la poterie. La céramique artistique traditionnelle fut enrichie par l’apport de la poterie vernissée et des techniques orientales. Elle parvint à former un style caractéristique de Séville.

Les rues Alfarería, Callao ou Antillano Campos dans le quartier Triana sont les meilleurs endroits pour acheter des azulejos andalous ou des objets artisanaux. Dans la rue Alcaicería vous trouverez des objets brodés typique tels que des couvertures ou des mantilles, des broderies et dentelles et des instruments de musique étroitement liés à la culture du flamenco.

Promenez-vous dans le Soho Benita. Ce nom est attribué à l’espace comprenant les rues Pérez Galdós, Santillana, Ortiz de Zúñiga, Don Alonso el Sabio, Golfo et la Plaza del Cristo de Burgos. Les commerçants de ce quartier créèrent cette enseigne dans le cadre d’un projet de tourisme alternatif et créatif. Vous y trouverez des boutiques d’art, de mode, d’accessoires, de livres, de gastronomie, et de créations diverses. Le quartier se caractérise également par les diverses festivités qui y sont célébrées tout au long de l’année. Poursuivez par la rue Regina, une rue aux airs détachés qui propose des produits locaux. Située dans le prolongement des “Setas”, ou Champignons de Séville, vous y trouverez des établissements originaux, notamment un café culturel inspiré d’une mercerie et qui propose des cours de couture, une boutique vendant des articles des années 70 et 80, ou encore un espace de mode vintage.

PLUS D’INFORMATION DE SEVILLA