villanuevaPórtico-y-espadaña-de-San-Sebastián

Dans la Sierra Morena, au cœur de la dehesa la plus peuplée d’Europe -des pâtures en sous-bois de chênes lièges et de chênes verts-, Villanueva de Córdoba semble avoir été bâtie dans le granit.

Les premières traces des habitants dans cette région, comme en témoignent les vestiges mégalithiques, remontent à 3000 et 2000 av. J.C. Une importante culture chalcolithique se développa à cette époque. Le centre urbain commença à se former au XIIe siècle.

À la croisée de différentes routes depuis la préhistoire, Villanueva de Córdoba est née du chemin del Armillat, une voie importante qui reliait Cordoue à Tolède à l’époque du califat. Au IXe siècle, la ville est évoquée par l’historien Ahmad Ibn Razi. Il mentionne “Fahs-al-Ballut” (plaine de glands), nom sous lequel était connue la région actuelle de Los Pedroches, où se trouve Villanueva de Córdoba. D’après l’historien, les chênes verts produisaient les glands les plus doux d’Espagne.

La chênaie fait partie de l’identité de Villanueva de Córdoba. Il est très agréable de s’y perdre, à tout moment de l’année. Une promenade dans la chênaie est source de paix et de tranquillité. Il semble que le temps ce soit arrêté dans ce magnifique paysage ancestral.

Les rues de Villanueva de Córdoba sont en granit, tout comme les jambages et les linteaux des maisons, les puits, les fontaines des places etc. Le granit extrait de la dehesa est utilisé pour construire les monuments et les places qui témoignent de la culture et des traditions de la ville.

Villanueva de Córdoba mérite également une visite pour son excellente gastronomie basée sur les produits du porc ibérique, parmi lesquels le jambon ibérique de gland est roi.

http://turismo.villanuevadecordoba.com/

 

 

Les principaux édifices civils et religieux de Villanueva de Córdoba se trouvent autour de la Plaza de España. Elle est située à un endroit stratégique, sur un point élevé et étendu, sur l’ancien chemin royal de l’argent qui reliait autrefois Pedroche à Cordoue.

Parmi les édifices civils il faut souligner la mairie, du XVIIIe siècle, bâtiment qui servit en premier lieu de grenier municipal et de prison. Elle conserve sa structure d’origine et possède deux arcades à l’étage, dont les colonnes en granit soutiennent des arcs en brique rouge, caractéristiques de la région.

La cour de justice, construite au XVIIe siècle, présente une façade en granit assez sobre.

L’abri anti-aérien, bâti pendant la Guerre civile, est la construction la plus originale de la ville. Situé sous la place, il surprend toujours les visiteurs. Il s’agit d’un espace divisé en cinq parties par cinq arcs en granit et en brique rouge. On y accède par trois tunnels ayant été conservés tels qu’ils ont été bâtis.

L’église San Miguel, du XVIIIe siècle, domine la ville, avec sa tour de 35 mètres qui peut être vue de loin en arrivant à Villanueva de Córdoba.

Différentes rues mènent à la Plaza de España. On y trouve d’impressionnantes demeures seigneuriales, aux belles façades sculptées en granit. Dans la rue Real se situe le Couvent des Obreras del Corazón de Jesús, dont la chapelle du Dulce Nombre est un véritable joyau de style néo-baroque datant du milieu du XXe siècle. Enfin, il faut souligner l’église San Sebastián, l’édifice le plus ancien de Villanueva de Córdoba. Construite en 1585, c’était à l’origine un ermitage.

Se promener dans les rues de Villanueva de Córdoba permet de découvrir ses traditions, ses façons de vivre, mais aussi les puits de ses places et les lavoirs publics qui étaient autrefois des points de rencontre. Les croix en pierre indiquent que les chemins menaient à Villanueva de Córdoba. Les jardins, les pots de fleurs aux fenêtres et aux balcons témoignent de l’amour et du respect des habitants pour la nature.

Les couteaux jarotas sont un élément essentiel de l’artisanat local. Certains sont de véritables œuvres d’art, notamment ceux qui présentent un manche en corne très artistique. À Villanueva de Córdoba on travaille également le cuir. Le dernier tanneur artisanal d’Andalousie exerce dans la ville. Il ne faut pas oublier le travail du bois ou du fer forgé, dont les œuvres peuvent être admirées dans les rues.

La dehesa est aussi incontournable. Il s’agit d’un bel exemple du rapport entre l’homme et la nature. Elle offre aux visiteurs des activités dans un cadre naturel unique. Les amateurs de randonnée, de promenades à cheval, de mycologie, d’ornithologie, les amoureux de la montagne et ceux qui veulent assister au brame du cerf y trouveront leur bonheur.

villanueva-Imperdibles

villanuevaMuéveteL’arrivée à la gare AVE de Villanueva de Córdoba est une première rencontre avec la dehesa. À la sortie du train, les voyageurs peuvent admirer un paysage exceptionnel, composé de milliers de chênes à perte de vue sur des collines en pente douce.

La dehesa offre une palette de couleurs et des odeurs de ciste, de thym et de romarin. Entourée par des parois en granit, elle accompagne les voyageurs jusqu’à Villanueva de Córdoba.

Vous pourrez obtenir toutes les informations sur la ville et la dehesa à l’office du tourisme. Des itinéraires et des activités en pleine nature sont proposées. Vous pourrez également vous renseigner sur les fêtes traditionnelles qui vous donneront le sentiment de faire partie de la population locale.

 

 

 

 

villanueva_Alternativa

L’arrivée à la gare AVE de Villanueva de Córdoba est une première rencontre avec la dehesa. À la sortie du train, les voyageurs peuvent admirer un paysage exceptionnel, composé de milliers de chênes à perte de vue sur des collines en pente douce.

La dehesa offre une palette de couleurs et des odeurs de ciste, de thym et de romarin. Entourée par des parois en granit, elle accompagne les voyageurs jusqu’à Villanueva de Córdoba.

Vous pourrez obtenir toutes les informations sur la ville et la dehesa à l’office du tourisme. Des itinéraires et des activités en pleine nature sont proposées. Vous pourrez également vous renseigner sur les fêtes traditionnelles qui vous donneront le sentiment de faire partie de la population locale.

VILLANUEVA_ACG0115Le jambon ibérique de gland est sans aucun doute le produit phare de la gastronomie de Villanueva de Córdoba, mais aussi de toute la vallée de Los Pedroches. En octobre est célébrée la Foire du jambon ibérique de gland de Los Pedroches.

Les porcs ibériques sont élevés en liberté dans la dehesa. Pendant toute la glandée, ils se nourrissent de gland, ce qui permet d’obtenir les meilleurs produits au moment de l’abattage. En cuisine sont élaborés d’excellents plats comme le cochon de lait frit, la presa, la pluma, les joues de porcs etc.

Le salmorejo jarote est une autre spécialité locale à goûter absolument pendant votre séjour. Il s’agit d’une soupe froide dont l’ingrédient le plus apprécié est la perdrix.

Villanueva de Córdoba propose aussi des pâtisseries locales, les rosquillas et les cagajones, au miel ou au sucre. Souvent préparées pour les mariages et les baptêmes, elles sont incontournables pour les visiteurs.

VILLANUEVA-IMG_0002La gare AVE de Villanueva de Córdoba est la porte d’accès de Los Pedroches. La vallée compte 17 villages. Ils offrent de nombreuses possibilités de visites aux voyageurs, comme par exemple le monastère de Santa Clara à Belalcázar, monument le plus important de la province après la mosquée de Cordoue. Le village doit son nom au château qui conserve encore sa belle Tour de l’hommage. Vous pourrez également admirer l’église San Juan Bautista de Hinojosa del Duque, appelée également Cathédrale de la sierra, dont la tour fut construite par Hernán Ruiz, comme celle de l’église Salvador de Pedroche. Les rues étroites du village rappellent les cultures musulmane et chrétienne. Le village de Dos Torres mérite également une visite, avec sa Plaza Mayor, dont les arcades sont tournées vers l’église de la Asunción. Le village est déclaré Bien d’intérêt culturel, dans la catégorie Ensemble historique.

Alcaracejos, Añora, Belalcázar, Cardeña, Conquista, Dos Torres, Fuente la Lancha, El Guijo, Hinojosa del Duque, Pedroche, Pozoblanco, Santa Eufemia, Torrecampo, Villanueva de Córdoba, Villanueva del Duque, Villaralto, El Viso : tous les villages sont construits en granit, que ce soit les maisons, les puits, les fontaines, les murs, les croix, les églises ou les ermitages. Ils offrent tous des paysages magnifiques, des traditions centenaires et une excellente cuisine.

Le Parc naturel de Cardeña Montoro est également à ne pas manquer. Il appartient au réseau écologique européen Natura 2000. Le lynx ibérique vit dans cet espace naturel. On peut l’observer au détour d’un chemin ou guettant un lapin. Le parc offre de nombreuses possibilités pour passer un moment inoubliable.

PLUS D’INFORMATION DE VILLANUEVA DE CÓRDOBA